Warhammer, les News
Son Dernier Ordre

« L’humanité l’a cherché depuis l’aube des temps, la pierre philosophale. Elle est là devant nous, je la tiens dans ma main et pourtant elle nous échappe ! D’où vient-elle ? Pourquoi possède-t-elle ses propriétés ? Je pourrais la fabriquer dans mon four avec des articles d’alchimiste ! Elle aurait la même composition et pourtant elle ne serait qu’un vulgaire caillou ! La réponse que nous attendions a amené plus de question et les réponses que nous trouverons déclencheront d’autres questions. Mais je vous fais aujourd’hui une promesse, ici et aujourd’hui, nous trouverons ces réponses et ce de mon vivant »


Discours d’intronisation du recteur du CREA


Elle est à l’origine de la plus grande aventure de l’humanité. Ce minéral ne se trouve à l’état natif qu’à un seul endroit dans le système solaire, sur mars.

Les différentes utilisations 

Amplificateur psychique

Elle permet de décupler le potentiel psychique d’une personne. Elle permet aussi de focaliser l’énergie psychique en un point. Ce phénomène d’amplification est dû à l’entrée en résonnance de l’ambre, qui émane de la psyché, avec les auras dégagées par les objets et créatures possédant eux aussi une forte psyché. C’est une des grandes propriétés de l’ambre, appelée « onde d’émulation psy ». Elle est la propriété la plus utilisée pendant tout le premier arquil, l’âge couvert par le jeu Istar ombres et lumières. Par exemple les humains, qui n’ont que peu de psyché, utilisent constamment l’ambre pour accroître leurs capacités magiques en l’associant à tous leurs artefacts et transmetteurs de pouvoirs, ou en le portant à même le corps sous forme de bijoux ou autres. Les inavoués exploiteront cette propriété au dernier degré en créant les « créatures à sang d’ambre » ou à « noyau d’ambre », entendu que ces êtres possèdent naturellement de l’ambre au sein de leur organisme, accroissant leur potentiel et/ou leur réceptivité psychique, et donc aussi certaines conséquences physiques ou mutagènes qui en découlent.

Stockage de donné

Comme un disque dur l’ambre permet de stocker des informations, mais il ne se limite pas au stockage de données informatiques : il permet de stocker tous types de donnés, des sons, des images mais aussi des sentiments, des sensations et mêmes des souvenirs, de la mémoire, ou encore des événements ou l’aura résiduelle issue de ces événements. La matière inerte possède une propriété similaire mais elle s’exprime d’une façon beaucoup plus subtile. Avec l’ambre, la connexion est telle qu’avec la bonne méthode il suffit souvent de « tenir le caillou » dans ses mains pour voir les « données » s’incruster directement dans son esprit, ou du moins pour pouvoir les pénétrer et y farfouiller librement de sa simple volonté. Les elfes utilisent énormément ce pouvoir de l’ambre. Les inavoués également, surtout les rebelles à l’empire de Ktyss dans leur cité de cristal. Une technologie aussi utilisée par tous les humains depuis l’âge des pères est celle des « sphères de mémoire », sorte de petites boules d’ambre rondes dans lesquelles, à la façon de cartes mémoires, on intègre des savoirs ou des connaissances qui se déclenchent lorsqu’on les touche si l’utilisateur dispose de la bonne méthode, ou qu’il a une « signature » qui permet de déclencher la transmission des données vers son esprit. Celle-ci s’intègre alors à lui directement comme s’il l’avait vécue, ou indirectement.

Stockage d’énergie

L’ambre peut servir à stocker différents types  d’énergies, que ce soit de la chaleur de l’électricité ou de l’énergie psycho résiduelle, autrement dit de l’aura, de la « psyché ». Ce mode « batterie » reste durant tout l’âge d’Istar ombre et lumière, le premier arquil, une des principales utilisations de l’ambre minéral. La haute réceptivité énergétique du minerai est liée à son caractère paradoxal.

Relais psychique

L’ambre peut servir dans le cas d’émission psychique de récepteur en captant le message, d’émetteur en diffusant le message mais aussi de relais en amplifiant un message psychique. Cette propriété est liée à ce qu’on a appelé « l’affinité de composition » de l’ambre, qui veut que deux pierres issues du même morceau de roche entrent plus facilement en résonnance psychique, voir créer une sorte d’émulation ou d’amplification, comme un émetteur et un récepteur spécifiquement reliés entre eux et se renvoyant un écho qui s’amplifie à mesure (ces communications ne peuvent donc pas être captées, sauf par de complexes exercices de « traçage » magique, en dehors de la liaison établie. C’est possible aussi si le but est « d’arroser large », c'est-à-dire qu’il existe de nombreux émetteurs et/ou récepteurs fabriqués dans le même morceau ou gisement d’ambre et que le message est transmis à tous, ce qui là encore créé une amplification, une émulation, qui devient psychiquement détectable).

Convertisseur d’énergie

L’ambre peut faire office de convertisseur d’énergie, transformant de l’énergie psychique en électricité ou en chaleur, en magnétisme, en énergie cinétique. Inversement, la transmutation énergétique peut se faire vers le psychique. C’était le procédé utilisé par les anciens pour fournir les formidables besoins en énergie psychique des Istars, les portails trans-stellaires. Paradoxalement toutefois, l’ambre restant une ressource limité, bien que fréquente sur mars, elle ne deviendra source énergétique au sens propre que pour certains peuples seulement, souvent en complément ou soutient d’autres sources d’énergie plus conventionnelles. Les nains, durant l’âge des pères, l’utiliseront dans le cadre de leur gigantesque centrale cyclotron, qui pouvait produire éternellement une très grande quantité d’énergie électrique et magnétique. Malheureusement, cette technologie a été perdue lors de la grande migration des nains pendant l’âge des pères. Deux tours, nommées les « tours stekirales », existent toujours aujourd’hui, en ruine, aux deux extrémités du cyclotron pourrissant qui traversait la presque totalité du continent en souterrain (depuis l’état de Vicocha au Nord-Ouest jusqu’à l’état de Nodalia au Sud, devenu depuis l’empire continental de Ktyss). Les inavoués eux-mêmes ne parviendront pas à retrouver les fondements de cette technologie et les nains, de leur côté, la perdront dans la précipitation de leur installation au Dwordwenion et des persécutions des elfes et des humains de l’âge des pères..

Passerelle entre les mondes

C’est par l’intermédiaire de l’ambre que les entités telles que les dieux les anges et les démons s’incarnent dans notre plan d’existence, c’est aussi grâce à elle que les Istar orbitaux ont permis de créer « le nouveau monde » : Mars. L’ambre minéral peut donc servir de pont entre les différents plans de l’existence mais aussi de système de transport dans notre monde. Il est nécessaire à cette fin de fabriquer un portail, technologie extrêmement complexe et subtile que très peu de peuples maîtrisent ou même simplement « touchent » du doigt. Car elle est liée à la manipulation des trois grandes formes d’énergie de notre univers : l’énergie matérielle et ses dérivés, l’énergie psycho résiduelle ou « aura » et ses milliers de déclinaisons et de plans dématérialisés, et enfin, « l’énergie pure », psychique, qui émane de l’univers entier. Les portails ou ISTAR, eux, maîtrisent un processus qui permet de changer de l’énergie matérielle en une énergie psycho résiduelle de tel ou tel degré, un peu comme on utilise les divers canaux des ondes radios pour diffuser les diverses chaînes qui y diffusent.

Modélisateur de matière

L’ambre possède aussi une propriété métamorphique très importante, à cause de sa nature. Cette propriété permet à quiconque y insuffle sa psyché dans les bonnes conditions et avec les bonnes connaissances de lui donner l’allure et l’apparence désirée, ainsi que des propriétés qui correspondent à la matière, ou au matériau imité, y compris des matériaux composites. Ce processus est utilisé pour les « incarnations » d’être immatériels. Liés à un morceau d’ambre par un procédé occulte, ils peuvent ensuite le modéliser selon une apparence précise que leur psyché entretient ou modifie, fonction de leurs connaissances et de leurs moyens. Cette propriété modélisatrice est également, dans une certaine mesure inversable : lorsque l’ambre est appliqué à d’autres matériaux, dans des conditions précises (que le procédé soit magique ou scientifique), il est possible de les modifier. C’est ce qui lui a valu son nom de « pierre philosophale ». Ce procédé va loin puisqu’il permet également de modifier des matériaux, matières et entités organiques. C’est la base de la métamorphose physique, par exemple, chez les êtres humains ou les elfes qui n’ont absolument pas accès à ce type de pouvoirs en temps normal.